Accueil
Le Prince, introduction
Le Prince, l'auteur
Le Prince, résumé
Le Prince, commentaire
Contact

 

 

 

 

   Le livre Le Prince est un traité politico-philosophique qui étudie différents aspects du pouvoir politique.

 

  Il est publié pour la première fois en 1532 (soit 5 ans après la mort de son auteur et 19 ans après sa date d’écriture) à Rome et à Florence.

 

  Le Prince a, dès sa publication, entraîné une vive critique, si bien qu’il sera inscrit en 1559 puis en 1564 dans l’Index Librorum Prohibitum (liste des manuscrits interdits par l’église catholique).

Mais la controverse concernant l’ouvrage ne s’arrête pas à cette époque.

 

  De tout temps, les penseurs politiques et les philosophes ont discouru sur l’oeuvre de Machiavel.

Certains, comme Spinoza ou Rousseau, y ont vu un conseil s’adressant aux hommes afin de se prémunir des hommes politiques tyranniques et sauvegarder ainsi la liberté. Et Rousseau écrivait ainsi : « En feignant de donner des leçons aux Rois, il en a donné de grandes aux peuples » (Du contrat social).

 

  Mais d’autres ont considéré l’écrit comme un texte immoral et détestable, incitant à la tyrannie.

En effet, un fort anti-machiavélisme s'est développé, entre autre dans les milieux religieux, et de nombreux écrits, réfutant les idées de Machiavel, sont apparus.

Les détracteurs du livre y voient un moyen de réduire la politique à l’utilisation de procédés condamnables et inhumains.

 

  Cette œuvre, maintes fois étudiée et commentée, fait aujourd’hui parti des ‘‘grands classiques’’ de la littérature Occidentale tant elle a eu de l’influence sur la pensée politique moderne.

 

 

 

 

 

Google
Le Prince, introduction
© 2008